Devriez-vous vous sentir coupable ?

Bonjour Beauté!

Tout d’abord, je voudrais vous présenter mes excuses pour ne pas vous avoir écrit pendant 2 semaines, c’était les vacances scolaires et j’ai dû adapter mon agenda… De plus, j’ai vu ceci comme une expérience pour moi : vais-je me sentir coupable, et comment ce sentiment va-t-il évoluer ?

Je pense que la culpabilité est un sentiment très répandu dans notre culture et je ne connais personne que ne se sente pas coupable de temps à autre (et je pense que les mères sont les pires ;-)). Mais pour moi il y a 2 sortes de culpabilité : la première, dictée par notre éducation (et la religion en fait partie), où nous nous positionnons en tant qu’enfants se faisant gronder par leurs parents pour avoir fait quelque chose de mal à leurs yeux. La deuxième est celle que nous ressentons, indépendamment de notre éducation, comme adultes possédant leur jugement propre sur le bien et le mal et ce que nous devrions faire ou ne pas faire (le mensonge et la tromperie sont de parfaits exemples de cas ou chacun décidera en fonction de sa situation…).

Je me souviens quand j’ai arrêté de fumer, il y a des années de ça. Quelques mois plus tard, je me suis réveillée en sursaut après un rêve pendant lequel j’avais refumé, et le sentiment de culpabilité m’a réveillée, je me disais : non, je n’ai pas fait ça quand même ? Arrêter de fumer était ma propre décision, personne ne m’avait forcé la main. Et pourtant, j’étais complètement paniquée à cause de ce rêve !

Je pense que, même si nous aimerions nous en débarrasser, le plus souvent, nous sommes tortures par ce sentiment, comme si nous étions toujours de jeunes enfants attendant d’être grondes et punis. Je ne dis pas que nous ne devrions jamais nous sentir coupables, évidemment nous devrions maintenant savoir ce que nous faisons et agir en conséquence ! Mais je voudrais suggérer que nous nous posions la question quand nous nous sentons coupables : cette culpabilité vient-elle de moi ou des mes parents / ma famille / mon éducation ? Parce que si c’est le deuxième cas, nous voulons peut-être apprendre à laisser tomber ce sentiment, à nous en séparer, afin d’être complètement nous-mêmes et non plus figés dans le moule où nos parents nous ont mis.

Au cas où vous êtes curieux de savoir comment je me suis sentie de ne pas vous écrire…Je dirais : délicieusement coupable ! Cela a bien sur évolué pendant ces 2 semaines, et je savais que je reviendrais à vous après cette pause, mais je me suis assurée d’en être pleinement consciente, et je voulais même en profiter au maximum, etreindre ce sentiment, car c’etait totalement le mien J.

Dites-moi, vous sentez-vous coupable de quelque chose en ce moment ? et est-ce vraiment à vous ?

Je ne ressens pas de culpabilité

Prenez bien soin de vous et profitez de la vie !

Je vous souhaite une très belle semaine.

Je vous embrasse, Madeleine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s